les projets contemporains

Gendarmerie  Saint-Symphorien-sur-Coise (Rhône)

Construction d’une caserne et logements, niveau passif

Ce projet est lauréat d’un appel à candidature de l’ADEME E+ C- (Énergie Plus, Carbone Moins),
qui prend en compte les qualités thermiques du bâtiment mais aussi son analyse globale du cycle de vie (construction et désconstruction).

Maîtrise d’ouvrage : Communauté de Communes des Monts du Lyonnais.
Mission : base + OPC.
Budget travaux : 2 230 000 € HT.
Surface de Plancher : 1610 m².
SHAB/SU : 1 400 m².
Consommation logement (5 usages) : 45 kWhep/m²/an.
Niveau Passif – toiture photovoltaïque à l’étude pour un bâtiment BEPOS.
Livraison : juin 2018.
Équipe de maîtrise d’œuvre :
DETRY-LEVY & Associés
ATEKENERGIE : BET fluides et électricité
STRUCTURES BATIMENT: ingénierie des structures
3DINGENIERIE
QUASSI.

.
.

Rue Philippe de Lassalle  Lyon (Rhône)

Construction d’un immeuble de 24 logements, label Effinergie

  • Photo: Christine Chaudagne
Maîtrise d’ouvrage : ALLIADE et Groupe du 4 Mars
13 logements en habitat participatif et 11 en locatif social.
Mission : base + OPC.
Budget travaux : 2 906 000 € HT.
SHAB travaux : 1 633 m².
Consommations : 50 kWhep/m²/an.
Labellisation Effinergie + Habitat durable Grand Lyon et Habitat & Environnement.
Avancement : livraison 2019. Voir le chantier.
Équipe de maîtrise d’œuvre :
TECTONE
DETRY-LEVY & Associés
ITF
STRUCTURES BATIMENT: ingénierie des structures
ECOMETRIS

.
.

Gendarmerie  Montmelian (Savoie)

Construction d’une caserne et logements

  • Image : 1601 studio
Maîtrise d’ouvrage : Communauté de communes Cœur de Savoie
Mission : BASE + EXE + OPC
Budget : 3 200 000 € HT
Surface Plancher : 507 m² gendarmerie + 1298 m² logements
Avancement : Concours
Équipe de maîtrise d’œuvre :
DETRY-LEVY & Associés
ATEKENERGIE
ARTER
ALTITUDE VRD
Le projet s’inscrit dans une dynamique d’extension de la Ville de Montmélian, dans une zone périurbaine, caractérisée par un paysage un peu décousu, tenu par l’aménagement paysager de l’avenue du Gresivaudan et des bâtiments de belle qualité architecturale. Le paysage naturel est très beau, avec au Nord la Savoyarde et au sud le massif Grésivaudan-Belledonne. L’ambition de la ville est de créer un éco-quartier, la ville et la Communauté de Communes Cœur de Savoie ancrent leur action publique sur les thématiques de développement durable et de ville solaire. Cet éco-quartier reprend ces mêmes thématiques et nous même, dans ce futur projet de gendarmerie, nous reprenons cette volonté. Nous imaginons un bâtiment emblématique, construit en bois, très fortement isolé avec des matériaux biosourcés, revêtu de zinc naturel pour le protéger des intempéries, chauffé avec des granulés de bois et producteur d’énergie grâce aux panneaux solaires photovoltaïques. Nous réaliserons un casernement écologique construit avec les nouveaux standards de la réglementation.
Le projet s’inscrit dans une dynamique d’extension de la Ville de Montmélian, dans une zone

.
.

Gendarmerie  Annonay (Ardèche)

Construction d’une caserne et logements

  • Image : u² architectures
Maîtrise d’ouvrage : Ardèche Habitat
Mission : BASE + EXE + OPC
Budget : 5 880 000 € HT
Surface Plancher : 275 m² gendarmerie + 4161 m² logements
Avancement : Concours
Équipe de Maîtrise d’œuvre :
DETRY-LEVY & Associés : mandataire
ARCHIPOLIS
ATEKENERGIE
ATELIER DU BOCAL
ALTITUDE : VRD
Proche de la commune d’Annonay, le site se trouve bordé par la route de Boulieu à l’Ouest, par le ruisseau La Déôme en contrebas à l’Est et par des maisons individuelles, propriétés closes par des murets en pierres, donnant un caractère rural au terrain. Du terrain, le village médiéval de Boulieu est visible, la nouvelle gendarmerie sera réciproquement visible du village. A proximité se trouve le domaine de Marc Seguin, inscrit Monument Historique : cette présence nous oblige à discuter avec les Architectes des Bâtiment de France, à rechercher une belle qualité architecturale. Un transformateur électrique, plutôt disgracieux, marque, malheureusement, le paysage, au Nord-Ouest du site. Nous retiendrons du site ces murets de pierres sèches et la qualité paysagère du terrain. C’est dans ce contexte au caractère rural et presque champêtre d’entrée de ville que s’insère les futurs bâtiments de la caserne de gendarmerie.
Proche de la commune d’Annonay, le site se trouve bordé par la route de Boulieu à l’Ouest, par le ruisseau La Déôme en contrebas à l’Est et

.
.

Îlot de logements  Charly (Rhône)

Construction neuve et réhabilitation en centre ville

  • Image : inéastudio
Maîtrise d’ouvrage : PROMOVAL et DOMOA IMMOBILIER
Budget prévisionnel : 2 300 000 € HT
Travaux: Construction neuve, réhabilitation
Surfaces: 1 500 m² SPD
Avancement: Concours
Équipe de Maîtrise d’œuvre :
ARCHIGROUP
DETRY-LEVY & Associés
ETAMINE
WABI SABI
Les différents bâtiments de ce projet entrent en relation par l’équilibre entre les pleins et les vides, parfois resserrés et conférant des ambiances proches de celles d’un centre bourg, tout en veillant à créer le moins possible de vis-à-vis pour préserver l’intimité des futurs habitants. L’îlot présenté joue un rôle de liaison fort entre l’amont et l’aval du site, entre l’entrée et le centre bourg. Sur le principe d’un îlot ouvert, le projet s’implante en suivant la pente naturelle du terrain et accompagne le piéton, tout en restant à une échelle adaptée au contexte avec un jeu d’épannelage et de typologies variées visant à favoriser les percées visuelles. Une grande porosité a été travaillée en cœur d’îlot et imaginée selon trois séquences urbaines: la placette publique, la courée et le cœur d’ilot végétal.
Les différents bâtiments de ce projet entrent en relation par l’équilibre entre les pleins et les vides, parfois resserrés

.
.

Gendarmerie  Fontaine-sur-Saône (Rhône)

Réhabilitation thermique performante de la gendarmerie et de 10 logements, extension accessibilité, sécurisation

  • Photo : Jerome Ricolleau
Maîtrise d’ouvrage : Syndicat de Gendarmerie.
Budget : 850 000 € HT. + 180 000 € HT.
Mission : BASE + EXE+ OPC.
Travaux :
Phase 1 : réhabilitation thermique performante d’une gendarmerie et de 12 logements.
Phase 2 : Mise en accessibilité / Séparation des flux / sécurisation des locaux.
Chantier en site occupé.
Surface plancher : 1535 m², 2 corps de bâtiment (R+2 et R+3).
Consommations existant (5 usages) : 262 kWhep/m²/an.
Consommations projet (5 usages) : 75 kWhep/m²/an.
Besoin projet chauffage : 12 kWhep/m²shon/an.
Avancement :
phase 1: livraison mai 2014
phase 2 : juillet 2018.
Équipe de Maîtrise d’œuvre :
DETRY-LEVY & Associés
ATEKENERGIE : BET économie
STRUCTURES BATIMENT: ingénierie des structures.
Voir le .pdf
La mise en accessiblité, la séparation des flux et la sécurisation des locaux sont les 3 principales interventions de la phase 2 des travaux. La création d’un parvis devant l’entrée de la gendarmerie permet aux gendarmes d’organiser des manifestations officielles. L’extension construite en avant du bâtiment est une structure en béton teinté noir (rappelant la couleur des panneaux d’éternit posés lors de la réhabilitation thermique ITE) duquel émerge un volume rouge (rappelant la peinture appliquée sur l’ITE) abritant l’ascenseur. Ce nouvel édicule permet d’accueillir les circulations horizontales et verticales destinées aux utilisateurs de la Gendarmerie; les accès famille et véhicules se font par un autre portail, qui leur est aujourd’hui uniquement réservé. L’espace intérieur à été complètement repensé suite à de nombreuses réunions de concertation entre maîtrise d’oeuvre, maîtrise d’ouvrage et Gendarmes. Du mobilier neuf à été dessiné, une banque d’accueil PMR et de nouveaux bureaux. La zone d’accueil du public sera séparée du bureau planton par une menuiserie vitrée toute hauteur intégrée à la banque d’accueil. La sécurisation des espaces et la mise aux normes des lieux sont les principaux objectifs de ce dossier.
La mise en accessiblité, la séparation des flux et la sécurisation des locaux sont les 3 principales interventions de la phase 2 des travaux.

.
.

Le Village Vertical / Le Jardin de Jules  Villeurbanne (Rhône)

Construction d’un éco-immeuble pour une coopérative d’habitants, label BBC Effinergie

Ce projet a reçu:
le prix Fibra 2014.
le prix de l’Habitat Durable de Grenoble 2015.
la mention spéciale du jury du prix AMO 2016.
Ce projet est lauréat du prix européen de l’habitat collaboratif 2017 « experimentdays » à Berlin.

Maîtrise d’ouvrage : Rhône Saône Habitat (logement social) et coopérative d’habitants Village Vertical.
Budget : 3 850 000 € HT.
Travaux : Construction d’un éco-immeuble pour une coopérative d’habitants à Villeurbanne (Rhône) (label BBC Effinergie).
SHON : 3446 m².
Avancement : livré en 2013.
Équipe de Maîtrise d’œuvre :
ARBOR & SENS ARCHITECTES
DETRY-LEVY & Associés
SYNER : ingénieur structure béton-bois
ATEKENERGIE : BET fluides-HQE-économie
DETRY-LEVY & Associés : OPC
Voir le .pdf
Le Village Vertical est une des premières coopératives d’habitants en France. Pour l’association partenaire Habicoop, c’est un projet pilote, tout comme pour la région Rhône Alpes. L’association Village Vertical rassemble une dizaine de familles d’horizons divers, qui constituent le noyau dur de la coopérative. Les villageois souhaitaient disposer chacun d’un logement dans un même immeuble, mutualiser certains espaces et moyens, et créer de véritables solidarités de voisinage, dans un projet à taille humaine alliant convivialité, responsabilité, économies, entraide, écologie et démocratie. Le projet a été mené en concertation active avec les villageois, qui sont associés à toutes les décisions liées à la construction de cet immeuble sur sa parcelle au sein de la future ZAC des Maisons Neuves, à Villeurbanne. Le bâtiment se veut exemplaire sur le plan écologique et respecte les normes françaises des bâtiments à faible consommation énergétique (label BBC) :
– mur ossature bois et béton
– toiture photovoltaïque
– chaudière mixte bois/gaz
– VMC simple flux avec récupération de chaleur pour ECS ou PAC récupérant les calories préchauffant l’ECS. Une consommation inférieure à 25 kWh/m²/an est attendue alors que le coût du m² reste dans les budgets standards de la construction du logement social.
Le Village Vertical est une des premières coopératives d’habitants en France.

.
.

Centre médico-social  Le Pont-de-Beauvoisin (Isère)

Construction d’un bâtiment d’accueil médico-social

Maîtrise d’ouvrage : Conseil Général de l’Isère
et Direction Territoriale des Vals du dauphiné.
Mission : base + OPC.
Budget travaux : 560 000 € HT.
SHON créé : 360 m².
Surface utile : 270,5 m².
Consommations : 65 kWhep/m²/an (tout compris).
Livraison : Avril 2013
Équipe de maîtrise d’œuvre :
DETRY-LEVY & Associés
ATEKENERGIE
STRUCTURES BATIMENT: ingénierie des structures .
Voir le .pdf

Le Conseil Général de l’Isère avait pour objectif le regroupement des centres médico-sociaux des Abrets et de Pont de Beauvoisin sur la parcelle de l’ancienne subdivision de l’équipement. Le bâtiment regroupe les bureaux d’assistantes sociales et des services de la Protection Maternelle Infantile.
Nous avons fait le choix de construire un bâtiment neuf, fonctionnel plutôt que de réhabiliter l’ancien bâtiment vétuste, sans intêret architectural et environnemental.
Par son volume très particulier, le bâtiment se différencie par rapport au contexte environnant de logements et exprime ainsi clairement son caractère d’accueil du public.
Dans un objectif d’efficacité énergétique et d’économie, nous avons fait le choix d’un volume compact, soumis à des « torsions », à des « dissymétries » qui créent un équilibre « fragile », reflet de notre monde contemporain. Pour renforcer l’unité plastique de l’ensemble, les façades et la couverture sont composées d’une seule peau en tôle ondulée d’un vert doux. De ce monolithe émergent des petits volumes en mélèze, dont la fonction est d’apporter la lumière, la vue, la ventilation, bref l’ouverture vers le paysage.
L’aménagement intérieur du bâtiment s’articule autour du noyau central en béton qui regroupe les sanitaires, locaux techniques et salles d’attente. La circulation autour de ce noyau permet de desservir l’ensemble des bureaux situés en périphérie.
Les deux sheds orientés au Nord permettent d’éclairer les espaces centraux naturellement.
Le Conseil Général de l’Isère avait pour objectif le regroupement des centres médico-sociaux des
Abrets et de Pont de Beauvoisin sur la parcelle de l’ancienne subdivision de l’équipement.

.
.

9 Logements  Propières (Rhône)

Construction d’un bâtiment de conception bio-climatique, label BBC, énergie positive

Maîtrise d’ouvrage : Habitat Beaujolais Val de Saône (logement social)
Budget : 950 000 € HT (hors panneaux photovoltaïques).
Fiancement : Locatif social (8 lgt en PLUS et 1 lgt en PLAI)
SHOB : 939 m²
SHON : 795 m²
SHAB : 728 m².
Consommations : 64 kWhep/m²/an (totale).
Niveau : BBC-Effinergie, CERQUAL H&E, référentiel Région Rhône Alpes.
Production photovoltaïque : 108 kWhep/m²/an.
Avancement : Livraison en avril 2011.
Équipe de maîtrise d’œuvre :
DETRY-LEVY & Associés
LIGNALITHE
ATEKENERGIE : BET fluides, électricité et économie.
INGENIERIE ACOUSTIQUE.
Voir le .pdf
Pour l’ensemble de 9 logements à Propières, la forme du bâtiment est très simple : un grand rectangle posé franchement dans la pente du terrain et largement ouvert vers le sud
(conception bio-climatique). Ce bâtiment évoque les hangars agricoles présents dans la région, avec les grands toits débordants. Il s’intègre donc en douceur dans ce village rural, sans perdre de sa force d’architecture d’aujourd’hui. Ce bâtiment est écologique par sa construction où le bois est très largement utilisé. Les façades sont en ossature bois avec de fortes épaisseurs d’isolant. Les planchers sont en « dalle de bois » (système Lignadal) avec une dalle de béton pour la compression et l’isolation acoustique. Le revêtement des façades est en enduit en partie basse et recouvert d’un bardage de bois en partie haute. Les châssis de fenêtres sont également en bois.
Le maître d’ouvrage souhaitait réaliser un petit immeuble doté des nouveaux standards d’efficacité énergétique sur un terrain d’une petite commune rurale du Beaujolais. L’objectif du standard énergétique retenu pour ce projet est le référentiel « QEB logement social neuf» de la région Rhône-Alpes au niveau « basse consommation », le label BBC-EFFINERGIE ainsi que CERQUAL Habitat& Environnement.
Le site était favorable à une conception bioclimatique, avec un très bon ensoleillement et une protection au Nord contre les vents dominants. Tous les appartements sont traversants et de grandes baies vitrées au Sud permettent de capter l’énergie du soleil et de bénéficier de la vue dégagée au Sud Ouest. Un très bon niveau d’isolation a été atteint : 22,5cm (18+4,5) pour les parties bardées des murs et 28,5cm (18+4,5+6) pour les parties enduites ; 35cm pour la toiture avec des combles perdus et 20cm dans des ourdis isolants pour les planchers bas. L’isolation a été réalisée avec des matériaux naturels (laine de chanvre, ouate de cellulose et panneaux de fibre de bois).
Pour assurer le renouvellement de l’air intérieur, des VMC double-flux individuelles ont été installées. Le chauffage et l’eau chaude sanitaire sont assurés par une chaudière à granuléde bois utilisant ainsi les ressources locales. Le pan sud de la toiture sera recouvert de 335 m2 de panneaux photovoltaïques (investissement indépendant du coût de construction de base), permettant de produire presque autant d’éléctricité que le bâtiment en consommera.
Pour l’ensemble de 9 logements à Propières, la forme du bâtiment est très simple : un grand rectangle posé franchement dans la pente du terrain et largement ouvert vers le sud (conception bio-climatique).

.
.

Logements  Belleville-Sur-Saône (Rhône)

Construction de 20 logements en centre ville

Maîtrise d’ouvrage : COPRA Promoteur.
Budget : 1 800 000 € HT.
Travaux: 20 logements collectifs au coeur de la Ville de Belleville sur Saône (69).
Surfaces: 1400 m² SDP.
Avancement: Phase APS en cours.
Équipe de maîtrise d’œuvre :
DETRY-LEVY & Associés : architecte Mandataire
ATEKENERGIE : BET fluides thermique et HQE
ME2CO : économiste de la construction
GES : BET structure.
Le projet consiste en l’aménagement de 3 parcelles sur la commune de Belleville sur Saône dans le Rhône. D’une surface totale de 2178 m2, les trois parcelles accueillent aujourd’hui un garage Peugeot et des entrepôts qui seront démolis. La façade sud, les pans de murs donnant sur des balcons ou loggias et l’attique seront d’une couleur plus chaude (enduit ou bardage bois peint d’une teinte équivalente ) que les autres façades; les façades seront recouvertes d’enduit gris ton pierre (identique au muret situé en limite de propriété Sud) G10 de chez PAREX ou équivalent, les autres teintes seront gris bleu G76 de chez PAREX ou équivalent.
Le projet consiste en l’aménagement de 3 parcelles sur la commune de Belleville sur Saône dans le Rhône. D’une surface totale de 2178 m2, les trois parcelles accueillent aujourd’hui un garage Peugeot et des entrepôts qui seront démolis. La façade sud, les pans de murs donnant sur des balcons ou loggias et l’attique seront d’une couleur plus chaude (enduit ou bardage bois peint d’une teinte équivalente ) que les autres façades; les façades seront recouvertes d’enduit gris ton pierre (identique au muret situé en limite de propriété Sud) G10 de chez PAREX ou équivalent, les autres teintes seront gris bleu G76 de chez PAREX ou équivalent.