.
.

Centre médico-social Pont-de-Beauvoisin (38)

Regroupement des centres médico-sociaux de Pont de Beauvoisin et des Abrets.

Marché public : Conseil Général de l’Isère – Direction Territoriale des Vals du dauphiné.

Budget travaux : 560 000 € HT.

SHON créé : 360 m².
Surface utile : 270,5 m².
Consommations : 65 kWhep/m²/an (tout compris).

Mission : base + OPC.
Livraison : Avril 2013
Équipe : DETRY-LEVY & Associés / ATEKENERGIE / STRUCTURE BÂTIMENT.

Le Conseil Général de l’Isère avait pour objectif le regroupement des centres médico-sociaux des
Abrets et de Pont de Beauvoisin sur la parcelle de l’ancienne subdivision de l’équipement. Le bâtiment
regroupe les bureaux d’assistantes sociales et des services de la Protection Maternelle Infantile.
Nous avons fait le choix de construire un bâtiment neuf, fonctionnel plutôt que de réhabiliter l’ancien
bâtiment vétuste, sans intêret architectural et environnemental.
Par son volume très particulier, le bâtiment se différencie par rapport au contexte environnant de logements
et exprime ainsi clairement son caractère d’accueil du public.
Dans un objectif d’efficacité énergétique et d’économie, nous avons fait le choix d’un volume compact,
soumis à des « torsions », à des « dissymétries » qui créent un équilibre « fragile », reflet de notre
monde contemporain. Pour renforcer l’unité plastique de l’ensemble, les façades et la couverture sont
composées d’une seule peau en tôle ondulée d’un vert doux. De ce monolithe émergent des petits volumes
en mélèze, dont la fonction est d’apporter la lumière, la vue, la ventilation, bref l’ouverture vers le
paysage.
L’aménagement intérieur du bâtiment s’articule autour du noyau central en béton qui regroupe les sanitaires,
locaux techniques et salles d’attente. La circulation autour de ce noyau permet de desservir l’ensemble
des bureaux situés en périphérie.
Les deux sheds orientés au Nord permettent d’éclairer les espaces centraux naturellement. Voir le .pdf
Le Conseil Général de l’Isère avait pour objectif le regroupement des centres médico-sociaux des
Abrets et de Pont de Beauvoisin sur la parcelle de l’ancienne subdivision de l’équipement.